LE MALI DES PRESIDENTS: UN LIVRE DIGNE D'INTERET

Publié le par Baréma Bocoum

60576_436276354339_581289339_5199777_7486098_n--1-.jpg 

60576_436276354339_581289339_5199777_7486098_n--1-.jpg

 

AVERTISSEMENT

Les Recueils sont le fruit d'une recherche effrénée et chaleureuse menée à la bibliothèque nationale logée à Koulouba afin de restituer à nos cadets, nos enfants et à toute personne interessée, voire concernée à leur lecture.

Nous disons "restitution" car la plupart des textes (extraits) contenus dans les Recueils proviennent du journal "l'ESSOR", quotidien gouvernemental.

Ainsi, il nous revient de féliciter et de vivement remercier toutes celles et tous ceux qui ont contribué à l'essor de ce journal, qu'ils soient connus ou anonymes. Notre gratitude parce que nous n'avions rien ajouté aux textes, mais plutôt les ordonner, en essayant un tantinet de tenir, parfois, compte de la chronologie et de l'intérêt pour les lecteurs de s'accrocher à certains d'entre eux qui paraissent, à nos yeux, désormais considérés comme faisant partie u patrimoine national car historiquement établis. Bien vrai que, faut-il le reconnaître, avec modestie que nous manquions des documents de base pour conforter les textes publiés.

Baréma Bocoum et Modibo Keita, en visite officielle en R.P. de Chine en 1964.

Pourquoi ces recueils ?

De par la richesse impressionante de son contenu et l'outil éducatif qu'il constitue pour les générations montantes de l'Afrique, et en particulier du Mali, ces recueilsviennent à point nommé.
Ils s'inscrivent parmi les objectifs pédagogiques et informatifs de la Nation malienne face à un devoir urgent de mémoire.

Ces faits de l'histoire à travers quelques extraits de textes de discours, d'interventions et d'interviews des Présidents Maliens Modibo keita, de la prémière République (1960-1968) ; Moussa Traoré, de la deuxième République (1968-1991) ; Amadou Toumani Touré, de la transition (1991-1992), et Alpha Oumar Konaré (1992-2002), des chefs d'Etat étrangers comme Léopold Sédar Senghor, Sékou Touré et Sangoulé Lamizana, constituent, à n'en point douter, des éclairages historiques pour tout observateur, analyste de la scene nationale, africaine et internationale du Mali et des questions d'intégration.

Modibo Keita, Premier Président de la République du Mali (1960-1968)
Mort en détention à Bamako (Mali) en mai 1977 à l'age de 62 ans.

 

Puisse ces recueils faire prendre conscience à la Jeunesse africaine du Mali et d'autres parties de l'Afrique ce que leurs pères et aînés ont pu réaliser, et quelques fois tenter de réussir au profit des idéaux de l'Unité africaine, de l'Union africaine, en bref à l'identité africaine à travers chacune de nons nations, chacun de nos Etats d'Afrique.

 
L'Auteur feu Mohamadoun Baréma Bocoum ( Paix a son ame)

 

TABLE DES MATIERES

I - LA FEDERATION DU MALI (1959-1960)

II - LA PREMIERE REPUBLIQUE DU MALI (1960-1968)

III - LA IIe REPUBLIQUE (1968-1991)

IV - LES EXTRAITS D'UNE INTERVIEW DU PRESIDENT DU COMITE DE TRANSITION POUR LE SALUT PUBLIC (C.T.S.P.)

V - LA IIIe REPUBLIQUE (1992-2002)

VI - LES ASPECT INTERNATIONAUX (EXCLUSIVEMENT) RELATIFS AU DERNIER VOYAGE DU PRESIDENT MODIBO KEITA EN HAUTE-VOLTA (BURKINA FASO)

VII - L'INTEGRATION AFRICAINE

 
 

Biographie de l'auteur

L'Auteur est suffisamment connu dans le microcosme politique, intellectuel "bamakois" pour une série de publications faites, notamment à l'intention des lecteurs des journeaux de la place et plus prècisement du journal "Le Malien".

En outre, l'auteur a consacré un livre à la mémoire de feu Maître Alioune Blondin Béye ancien Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale du Mali, et plus tard Médiateur dans le conflit angolo-angolais, en sa qualité de Répresentant Spécial au Secrétaire Général des Nations Unies en Angola. C'est là où il rencontra son destin dans un "crash" d'avion survenu à quelques 8 kilomètres d'Abidjian (dans la capitale ivoirienne) où l'attendaient sa première épouse et ses enfants.

L'auteur qui n'est autre que le Dr. Mohamadoun Baréma Bocoum fut un diplomate malien d’exception.

On retiendra du Dr. Bocoum qu'il a publié, dans le cadre universitaire à l'Hexagone (France) une thèse de doctorat d'Etat portant sur "L'OPEP et l'Afrique : un exemple de Coopération Sud-Sud". Il dispose d'un mémoire de maîtrise et de DES en droit international public et en sciences politiques.

Grand amateur des débats d'idées, ami des médias. Il a publié plusieurs articles dans les journaux sur des thèmes aussi variés que divers en économie, politique et en diplomatie, à Bamako.


De sa riche formation secondaire et universitaire, on retient q'en septembre 1985, il obtient un doctorat d'Etat en sciences politiques à l'Université de Montpellier I (mention très honorable). En 1982-1983, il est diplômé de l'Institut International d'Administration Publique de Paris (option relations économiques internationales). 1981-1982, diplômé d’études supérieures en Sciences Politiques de Paris I (Sorbonne) il obtient un diplôme en Management à Atlanta (University of Atlanta), en 1988. Entre 1974-1979, il est diplômé de l'Institut des Hauts Etudes internationales de Paris (maîtrise en droit international public). M. Bocoum a effectué des stages d’études à Atlanta, Vienne, Alger, Bruxelles et à New-York (USA).

Auparavant, il fut en 1984 Assistant Economique au Cabinet du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale – Bureau du Contrôle et de Suivi. En 1987 il fut également Chef de la Division des Etudes au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale. Ainsi en 1988 il devient Chef de la Division de la coopération Economique Multilatérale au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, puis de 1989 à 1991, il sera nommé premier conseiller près de l'Ambassade du Mali auprès de la RSF de Yougoslavie (Belgrade), de Roumanie, de l'Albanie, de la Turquie, de la Grèce. Du 30 octobre 1991 au 26 décembre 1995, premier conseiller près de l'Ambassade du Mali auprès des Royaumes de Belgique, des Pays-Bas, du GRAND-DUCHÉ de Luxembourg, du Royaume de Grande-Bretagne, de l'Italie et des Communautés Européennes.

 

 De 1995 il fut conseiller en charge des dossiers relatifs aux institutions financières de développement à la Direction de la Coopération Internationale du Ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale de la République du Mali.

Ensuite de 2000 à 2005, il fut nommé premier conseiller près de l’Ambassade du Mali au Burkina Faso (Pays des hommes intègres) avant de rejoindre en 2006 l’Ambassade du Mali près de la République d’Italie en tant que conseiller et représentant permanent délégué auprès de la Fao, du Pam et de la Fida. Il a aussi participé à des Voyages d'Etudes, Séminaires et de Conférences Internationales, entre autres, au Népal, à New York, à Bangui et à Genève. M Bocoum à participé à des tables rondes comme celles de Tahoua, au Niger, relative au développement des zones arides du pays (1995), et Katmandou, au Népal, relatives au Commerce électronique et au développement des Entreprises pour les pays les moins avancés (PMA), (2000).


Il a participé en deux fois aux Sessions ordinaires de l'Assemblée Générale des Nations Unies, à New-York et il est intervenu à maintes reprises au sein de la Commission "Economie".

Docteur Bocoum a été Conférencier à la Rencontre Ouest-Africaine des Commissions et autres Instances du Droit Umanitaire, à Bamako. En 2000, sur le thème : "Priorité d'action relative à la mise en oeuvre du DIH : Perspectives africaines". Conférencier, également au séminaire sur le thème : "Coopération Sud-Sud", tenue à la Bourse du travail en janvier 1987.

Docteur Bocoum a été Président de la Commission d'Organisation, du Transport et de l'Hébergement de la "Flamme de la Paix" tenue à Tombouctou les 27 et 28 mars 1996, où pour l'Histoire, des armes de destruction ont été brulées, afin de conjurer le mauvais sort qui avais eu raison sur les frères d'un même pays, le Mali : il s'agit du conflit armé dans le septentrion malien.

Consultant de la Commission nationale Electorale Indépendante (CENI), au Mali, Docteur Bocoum a contribué à la formation des Présidents des 18 bureaux de vote, pour les dernières élections législatives tenues dans le district de Bamako, en 1997.

Consultant du FNUAP, du PNUD, du PAM et de la CENI, il a été membre des Conseils d'Administration des sociétés suivantes: PETROSTOCK, SEMA, EMASE, EMACI, PRMC, PGRN en qualité de Représentant de son Ministère.

PUBLICATIONS

- Un livre sur feu Alioune Blondin Bèye, ancien Ministre des Affaires Etrangères du Mali et Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en Angola : « Alioune Blondin Bèye » en 2000.

- Un livre sur « Le Mali des Présidents Modibo Keita, Moussa Traoré, Amadou Toumani Touré et Alpha Oumar Konaré » en 2001.

- Un livre sur le père de l’auteur « Baréma Kissorou Bocoum, un homme d’Etat malien, vie et parcours » en 2001.

- Un livre sur les pensées politiques de Amadou Toumani Touré en 2002.

- Un livre sur comment réussir en politique et en  diplomatie en 2007-2008.

- Un livre sur le Débat des idées qui sortira courant 2011 si le bon Dieu le veut.

- Un livre sur les hommes politiques maliens et africains à paraître également en 2011 si le bon Dieu le veut.

NB : Publication de nombreux articles aussi variés que divers en économie, politique et en diplomatie au Mali (journaux privés comme le quotidien gouvernemental).

FELICITATIONS

- Du Gouvernement de la République du Burkina Faso( 2004)  en sa qualité de Chargé d’Affaires a.i de l’Ambassade du mali dans la juridiction de Ouagadougou.


- Du Gouvernement de la République du Mali sous la Transition (1991-1992) en qualité de Chargé d’Affaires a.i de l’Ambassade du Mali dans la juridiction de Bruxelles.


- Par le chef de la Délégation malienne à Saint-Domingue (Assemblée Paritaire ACP-CEE) en 1993 pour avoir contribué à faire échec à un projet de résolution contre le Mali relatif à la question des touaregs.

 

DECORATION

 A titre posthume en tant que Chevalier de l’ordre national de la République du Mali le 16 août 2010.

 R.I.P Dear Father, Que la terre te soit légère.

 

Ton cher fils Baréma Bocoum

 

 

Publié dans LIVRES DE REFERENCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Barack Baréma Bocoum 20/09/2010 20:45



Thanxxx Aicha.. Kisss. On est ensemble



Aicha 19/09/2010 03:07



Bravo pour tout ce que tu fais Baréma et bonne chance dans toute tes entreprises. kiss