Barack Hussein Obama, 44 ème président des Etats-Unis d'Amérique, méritait-il déja le prix nobel de la paix?

Publié le par Baréma Bocoum

11869-barack obama

 

QU'EN PENSEZ VOUS CHERES LECTRICES ET CHERS LECTEURS DE RINEWS?

Publié dans Le débat des idées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Leila 04/05/2010 20:49



Vive Rinewsssssss: la Revue de l'espoir...



Baréma Bocoum 04/05/2010 19:23



Excellentes analyses de Lahoucine et Mohamed, qui de manière objective arrivent à décortiquer ce pourquoi le 44ème président des Etats-Unis d'Amérique Barack Hussein Obama a été nobélisé.


A cet effet, nous constatons que l'élection de Barack Obama, fut l'objet d'une médiatisation mondiale sans précèdent dans l'histoire électorale américaine.


De surcroit, il est à noter comme ils l'ont indiqué antérieurement que le premier afro-américain à la tête de la plus grande puissance mondiale bénéficia d'un capital mondial de sympathie sans
équivalent, c'est-à-dire qu'en passant de Bamako, à Montréal, tout le monde, disons presque tout le monde se sentait véritablement concerné et passionné par cette élection.


Ainsi, pour répondre à la question posée, je corrobore les propos précédents.


A cet égard je pense qu'il a été nobélisé car son élection a soulevé d'immenses espoirs dans le monde. Sans doute en raison de son jeune âge, il est également porteur d'une nouvelle vision du
monde qui consiste à promouvoir la paix et la respectabilité des droits de l'homme.


Surtout que dans ce contexte de mondialisation Barack Obama compte pacifier l'échiquier des relations internationales en promouvant le dialogue, pour ne pas dire le multilatéralisme au détriment
bien sur de l'unilatéralisme qui conditionna les 2 mandats de son prédécesseur, 43ème président des Etats-Unis d'Amérique, Georges Walker Bush.


Enfin, sachons raison garder car ce prix Nobel de la paix décerné à Barack Obama, a pour objectif d'influencer sa politique étrangère dans la mesure où il ne devrait pas décevoir l'opinion
internationale qui le jugera certes sur sa politique internationale et  de l'aider à maintenir la paix et la sécurité internationale dans un contexte tendu, avec l'étroite collaboration du
système onusien afin de pouvoir répondre aux grands défis du temps présent.


Espérons qu'avec ce prix véritable symbole de l’espoir, il pourra pacifier le Proche et le Moyen Orient, zones extrêmement sensibles.
Cependant une question s’impose pourra t-il imposer la paix en Irak et en Afghanistan ?



Lahoucine Nemo Grimich 04/05/2010 18:45


Le 9 octobre 2009 Barack Obama entrait dans le club très fermé des prix Nobel de la paix, rejoignant ainsi
Nelson Mandela, Martin Luther King, Mère Theresa ou Henri Dunant.
A la grande différence de ses pairs, Le 44eme président des Etats Unis d’amerique à été nobélisé très vite. En effet il n’était en poste a la maison blanche que depuis un an.
Comment peut on agir aussi vite et aussi fortement, la plupart des nobélisés se sont vu attribué le Prix après des années d’action et de militantisme en faveur de la paix.
Un prix Nobel qui a été attribué le jour même où Barack Obama annonçait une attaque d’envergure en Afghanistan, drôle de Prix Nobel de la Paix.
Qui a-t-on voulu nobélisé ou quoi en attribuant ce prix a Obama ?
Le symbole, ce n’est pas le 44eme président des Etats Unis qui a reçu le Nobel mais le symbole qu’il représente. Le fameux espoir, cet espoir qui a mis en émoi la population mondiale durant la
campagne électorale et au moment de son élection.
Voila un bien étrange Nobel, un Nobel du sentiment et de la passion. Est-il justifié ? A mon sens non.
C’est par les actions que nous devons juger nos gouvernants et non par ce qu’ils peuvent incarner ou symboliser. En 1995, Jacques Chirac symbolisait la fracture sociale. Ce même homme qui depuis
plus de 30 ans de carrière politique a toujours vécu au frais de l’Etat.
Obama a le prix, il est désormais temps pour lui de montrer qu’il n’est pas usurpé. Les chantiers ne manquent pas et le premier d’entre eux (et non des moindres) n’est autre que la question du
Moyen Orient.
Ce que je trouve regrettable avec ce Nobel, c’est qu’il a braqué un peu plus les projecteurs sur Barack Hussein Obama. Cela aurait du mettre un peu plus de pression et le pousser a agir en faveur
de la paix. Il n’en fût rien.
Heureusement que les vrais ouvriers de la Paix sont là et oeuvrent souvent dans le silence et l’ombre, les bénévoles des ONG.



bekrentchir mohamed 04/05/2010 12:51



A première vue on peut se demander pourquoi lui ? Le dalai lama aurait été tout aussi voir mieux.


Il s'agit pour moi surtout d'un symbole, en effet après 8 années de busherie, arrive à la présidence un homme ouvert. Ce qui à mon sens est le plus important c'est la portée symbolique de cette
nomination et elle a plusieurs causes :


-Un président noir dans un pays encore raciste (du moins il y a quelques années).


-Un homme multiculturel modéle de citoyen du monde américain nait a Hawai d'une mère américaine d'un père africain ayant vécu son enfance en Indonésie.


-Il représente l'espoir ce qui peut paraitre beaucoup pour un seul homme, mais le monde en a besoin dans la grande incertitude de ce début de millénaire.


-Il veut atteindre la paix et aidera l'ONU dans cette mission, contrairement à ses prédecesseurs.


-Le choc des civilisations n'aura pas lieu avec la retraite de l'Irak, mais la guerre d'Afghanistan est loin d'être finie.


-Mais lutter contre le terrorisme c'est lutter pour la paix.


En espérant avoir fait avancer le débat.